Day 26 : jervis bay – sydney

30042013

Aujourd’hui réveil de bonne heure, on pense qu’il est 8h mais encore une fois le changement d’heure ne prévient pas et il est 7h.

Nous allons petit déjeuner à l’emplacement où nous étions hier avant de venir à celui ci.

Puis direction hyams beach pour aller constater si son sable mérite sa place dans le livre des record pour « sable le plus blanc du monde ».

Effectivement, on confirme, la pureté du sable est impréssionante.

Day 26 : jervis bay - sydney dscn3482-300x225

dscn3493-300x225  dscn3508-300x225 dscn3543-225x300

On s’amuse un peu avec puis nous filons vers Huskisson, ville principale de Jervis Bay.

Nous bookons un tour de 2 h pour aller observer les dauphins avec nos derniers petits sous …

On se balade le long de la côte où nous trouvons ici aussi une jolie piscine qui borde la plage

dscn3551-300x225 dscn3565-300x225

Puis un petit repas au top avec vue sur la mer

dscn3574-300x225

avant d’embarquer sur notre bateau rempli de chinois et d’indiens (population qui doit compter pour 50% des habitants de sydney ^^

Petite balade sympa dans les eaux de la baie et là un gros « Oh My God » nous fait sursauter pour la bonne cause, les dauphins :)

dscn3735-300x225 dscn3746-225x300




Day 25 : sydney – jervis bay

6042013

Départ de bonne heure de Sydney une nouvelle fois sous la pluie. On comprends pourquoi ce pays est sujet aux inondations, ici, les averses ne font pas semblant, ce sont des rideaux d’eau qui tombent sur xena de plein fouet.

Premier arrêt, le royal national parc.
Très beaux paysages jusque Bundeena, première ville que l’on croise dans cet immense parc national.
Deuxième stop, le temple bouddhisme Nan Tien très beau et particulière grand.
On y fait a manger un grand tour et on prend quelques photos
Day 25 : sydney - jervis bay dscn3405-300x225 dscn3415-300x225 dscn3428-300x225




Day 24 : sydney

5042013

Ce matin, nous allons observer la plage de Bondi Beach, la plus populaire de Sydney.

Ce n’est pas la plus belle que nous ayons vu jusque présent mais le cadre est pas mal et l’ambiance agréable, détendue et une nouvelle fois les surfeurs sont de sortie.

 Day 24 : sydney dscn3273-300x225 dscn32711-300x225

Nous marchons jusque la piscine salée de plein air de Bondi qui s’encastre dans les rochers

dscn32622-300x225 dscn32671-300x225

On va ensuite se balader au botanic garden, il est très grand et très beau avec des espèces variées d’oiseaux. On va jusqu’au bout pour observer une belle vue sur l’opéra et le bridge en arrière plan. très sympa !

dscn32821-300x225 dscn3286-300x225 dscn3339-300x225 dscn3367-300x225

En rentrant vers le ferry, nous croisons un petit groupe « traditionnel » d’aborigènes le long du quai

dscn3371-300x225

Ce soir, une migraine infernale mais Mehdi s’occupera bien de moi :)




Day 23 : sydney

4042013

Ce matin, avec ce temps et cette pluie qui ne cesse pas, ce sera repos! On va prendre une bonne douche (la plus froide de ma vie pour ma part car je me suis trompé de douche) puis rechargement des batteries à la librairie de rose bay super agréable.

Day 23 : sydney images
Retour au lyne park puis bus direction la city. On se balade jusqu’à l’opéra et là a l’entrée de l’opéra, gros coup de chance, un mec nous propose ses places pour Don Quixote gratuitement.

Gentiment, on accepte :)

On continue de faire le tour de l’opéra et a 7h30 nous nous installons à nos places confortable en troisième ligne de cette immense salle magnifiques.

dscn3197-300x225

Le spectacle commence. La première partie ressemble a du théâtre avec un orchestre à la place des paroles. La suite sera un vrai ballai classique extrêmement gracieux mais avec un coté humoristique qui rend le spectacle encore plus attrayant.
dscn3203-300x225 dscn3234-300x225

C’était vraiment une magnifique soirée, merci encore à cet inconnu qui nous a fais un cadeau a chacun d’une valeur de 200$




Day 22 : Sydney

3042013

Ce matin, on prend toutes nos affaires à recharger à la librairie de sydney.

Kaoué, sac à dos, petite matinée à la librairie puis direction le paddy’s Market pour acheter quelques bricoles. C’est maintenant ou jamais car nous sommes en rupture de monnaie …

Day 22 : Sydney outside-paddys-market-300x225
On en profite pour visiter le centre ville de cette grande ville étendue en se baladant dans les ruelles..

dscn3188-300x225
Petit détour par la librairie au retour pour récupérer mon blackberry perdu, verry lucky today !!!

Cette grande librairie est vraiment agréable et particulièrement belle

mitchell-library-482x298-300x185

Malheureusement, le fait de se balader en ville nous fait oublier de prendre des photos alors que cette ville le mérite …

Retour au camp sous la pluis puis retour aux bonnes habitudes, repas dodo.




Jour 21: Port Macquiairie – Sydney

2042013

Ce matin réveil de nouveau de bonne heure (6h30) mais je crois que les australien n’ont pas la même notion du temps que nous. Lorsque j’ouvre la porte, je constate que le parking est plein, que la plage est remplie de surfeurs et sportifs en tous genres.
Les australiens sont très matinaux. Petit dej rapide et nous partons à la conquête de Sydney. Nous nous arrêtons un moment au Koala Hospital qui s’occupe des koalas malades ou blessés récupérés autour de port Macquairie. Nous assistons à la tété d’un mal. Trop mignons ces marsupiaux.
Jour 21: Port Macquiairie - Sydney dscn3038-300x225

Puis direction sydney. Nous arrivons vers 15h sur le lyne park, parking de rose bay avec toilette la journée en face du ferry qui mène a la ville en 15 min.

Nous prenons le ferry a 16h, pas besoin de ticket le top. Oups des barrières à la sortie du ferry, au Circular quai de Sydney, on y achète un pass pour 1 semaine et on part faire un tour dans la ville.

dscn3175-300x225
On reprends le dernier ferry et on rejoindra Clémentine, son copain et sa sœur au lyne park.

Il se font des calamars et du porc! On cuisine de notre coté et on passe une bonne petite soirée !
dscn3144-300x225




Jour 20: Ballina – Port Macquairie: 406 km.

1042013

Réveil avec le soleil (houra !), pour un bon petit dej dans notre camp kitchen privatisé.

Miam du pain toasté ! oups un peu trop grillé on fait péter l’alarme dans tout le camping…

On prépare tout et on file. Ça fait un moment que nous n’avons pas roulé beaucoup de kilomètres (depuis notre arrivée sur la côte) alors aujourd’hui retour aux bonnes habitudes.
Direction Port Macquairie à environs 400 km d’ici. Quelques arrêts sur la route puis arrivée sur la plage de Port Macquairie repérée sur le net.
Petite balade entre les surfeurs et la baie bordée de rochés décorés, bonne ambiance !!
Jour 20: Ballina - Port Macquairie: 406 km. dscn3025-300x225 dscn3026-300x225

Le soir nous sommes presque seuls sur le parking mais des allemands avec le même Jucy ont déjà dormis là donc no stress.




Jour 19: Palm beach – Surfer Paradise – Sea World – Byron Bay – Ballina: 110 km

31032013

Ce matin, réveil a 7h 30 mais on se rendra compte plus tard qu’il était 6h30 car l’heure a de nouveau changé sans prévenir … tant mieux on profitera un peu plus des vagues de Surfer Paradise (même si la baignade est interdite).

Nous faisons de nouveau un tour dans la ville mais de jour cette fois ci

Jour 19: Palm beach - Surfer Paradise - Sea World - Byron Bay - Ballina: 110 km dscn3001-225x300 dscn3008-300x225 dscn30112-300x225

Nous filons ensuite au troisième parc dont l’entrée est comprise dans notre super pass : le Sea World. Not bad, nous y voyons de beaux dauphins, des requins, des raies etc puis quelques attractions sympas !!!

Nous décidons ensuite de rejoindre Byron Bay pour y dormir et y passer le lendemain. La ville hippie de l’Australie a bonne réputation et nous avons hâte d’y être ! Malheureusement la ville est en plein festival, l’emplacement en camping est donc de 100 dollars et impossible de faire du camping sauvage car la ville déborde de policiers.

Décu nous continuons notre route vers le sud pour rejoindre la prochaine ville sous une pluie torentielle et quelques éclairs.

dscn3148-300x225

Arrivée à Ballina, nous prenons le premier camping car avec ces orages, nous ne sentons pas trop le camping sauvage. On en profite pour faire notre seconde lessive, une bonne douche, un petit plat, laver le fridge qui marche une fois sur 4 et faire le lit entre les goutes.

La météo ne s’annonce pas à notre avantage les jours prochains. Nous voulons rejoindre sydney doucement en profitant des paysages de la côte malheureusement nous sommes dimanche et le dernier jour de soleil sur Sydney est mardi. Voulant voir sydney avant que les orages envahissent la ville nous prévoyons donc d’y descendre en 2 jours pour profiter au moins de la fin d’aprèm.




Jour 18: Warner Bross Movie World – Palm Beach – Surfer Paradise – Palm Beach: 80 km

30032013

Après ces deux jours avec les deux amoureux, nous nous disons au revoir sur le parking du movie world. Alors qu’ils retournent à la riverside drive de Brisbane, nous nous dirigeons vers le sud; Surfer Paradise. Nous trouvons 20 min en dessous du « las vegas » de la cote est australienne, un petit parking sur palm beach, super calé. Pas de douche ce soir, celle ci est vraiment trop sale puis ce temps orageux ne donne pas spécialement envie d’une douche froide avec les cafards.
Après avoir repéré les lieux, nous nous rendons dans Surfer Paradise pour observer la ville de nuit.

Un petit Saint Tropez avec de grands buldings le long de la plage.

 Jour 18: Warner Bross Movie World - Palm Beach - Surfer Paradise - Palm Beach: 80 km dscn2987-300x225 dscn29831-300x225

Sympa mais nous savons que nous n’y passeront pas plus d’un jour. Après une petite balade et un kebab à 10 dolls (ail) retour à notre parking. On se fait de nouveau discrets afin de ne pas voir les rangers débarquer puis au dodo.




Day 17 : Brisbane – Warner Bross Movie World : 80 km

29032013

Ce matin programme de 2 jours en place avec nos amis lionnais grenoblois.

Direction les parcs d’attraction à l’américaine. Nous achetons le pass donnant accès aux 3 parc : Wet’n'Wild que nous avons fait la première aprèm, super attractions a sensation dans l’eau et warner bross movie world auquel nous avons consacré l’entière deuxième journée.

Day 17 : Brisbane - Warner Bross Movie World : 80 km dans 7. Brisbane dscn8478 dscn8477 dans 7. Brisbane

dscn8474 dscn8469

merci Hugo et Clara pour les photos :)

2 journée supers :) on s’est fait avoir la première journée avec les fast food à 20 $ mais le reste était au top :) quelques bonnes frayeurs :D

Le soir nous avions dormi dans une aire d’autoroute station essence où nous avons rencontrée un couple d’autrichien.




Day 16 : Brisbane : 0 km

28032013

Ce matin, le soleil et les coureurs le long de Riverside drive nous reveille.

Les affaires de douche et c’est parti pour une bonne douche froide de bon matin !!! le top !!

Puis nous prenons toutes nos affaires électroniques (ordi, portable, appareil photo) direction la librairie pour entamer ce blog (un peu tard j’avoue) et recharger les batteries.
Devant la librairie, un invité surprise :)

Day 16 : Brisbane : 0 km dans 7. Brisbane dscn2965-225x300

Clara et Hugo nous rejoignent et nous passons la fin de journée et la soirée avec eux. On se balade jusqu’au soir dans la city.

dscn2901-300x225 dans 7. Brisbane img_3362-300x224 dscn2967-300x225

Un petit bain au lagoon suivi d’une bonne douche froide et une petite soirée le long de la Riverside avec nos amis les opossums.

dscn2977-300x225




Day 15 : Noosa – Brisbane : 160 km

27032013

Debout de bonne heure réveillés par les surfeurs nous nous levons face à la mer.

La nuit fut pour moi un petit peu agitée car le camping étant interdit sur ce parking, j’étais attentive au moindre bruit de moteur.

Une petite tartine de nutella, une balade sur la plage et on file en « ville » prendre un café. Noosa, c’est sympa, très australien, les surfeurs sont une nouvelle fois de sortie !!
Puis Xena nous appelle pour filer direction Brisbane. Nous avons repéré sur un groupe Facebook un endroit où dormir (comme pour la nuit précédente) le long de la rivière de Brisbane.
Arrivée à destination nous cuisinons un petit truc et filons faire un tour en ville. Après Melbourne et ses 4 millions d’habitant, Brisbane et ses 1,8 millions (quand même) ne fais pas si grande ville que ça. La troisième ville de l’Australie parait très agréable à vivre. Ce jour là le climat est doux et c’est agréable de ce promener dans le centre piéton qui n’est pas très grand.

Day 15 : Noosa - Brisbane : 160 km dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa dscn2872-300x225 dscn2896-300x225 dans 7. Brisbane

Petit marché sur une place avec quelques noms français, ça fait plaisir :) (même si les artisans ne sont pas français ^^)

dscn2885-300x225

Après 1 h dans la city, nous nous dirigeons vers Streets Beach, le lagoon de Brisbane, une sorte de grande piscine extérieure donnant sur la rivière pour une pause détente.

dscn29121-225x300 dscn2920-225x300

Puis retour au van où nous faisons la connaissance de mika et du groupe de français avec lequel il voyage. Il nous explique que les toilettes les plus proches sont à la librairie (10 min à pied) et qu’il y a des douches froides autour du lagoon (15 min a pied). Nous faisons à manger et nous prenons une sacré averse sur la tète, pratique pour faire la vaisselle pas cher . Nous passons ensuite la soirée avec eux et notre bon vieux goon . Il est tard, nous allons nous coucher.




Day 14 : Hervey Bay – Noosa : 185 km

26032013

Ce matin, on prend notre temps, on se lève tranquillement petit dej puis départ vers 10h pour Noosa. La route est agréable. Nous arrivons dans une petite station balnéaire avec bars et restaus le long de la route principale et bien-sur des surfeurs de partout. Nous allons repérer les lieux dans le parc tout au fond de Noosa. une petite place tranquille nous attends à coté de la plage et d’une douche froide.

Day 14 : Hervey Bay - Noosa : 185 km dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa img_3343-300x224

On fait un tour dans la ville puis retour au campement pour se faire un petit plat.

On s’installe ensuite avec un petit verre de blanc sur la plage. Le bon vieux Goon !

img_3353-300x224 dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa

Une bonne bagare de sable et nous filons à la douche froide. Pas évident de se laver correctement lorsqu’il y a autant de passage. Au dodo




Day 13 : Hervey Bay – Fraser Island – Hervey Bay : 0 km

25032013

Réveil tôt ce matin pour partir visiter la plus grande île de sable du monde, Fraser Island.
Un bus impressionnant vient nous chercher au camping et nous filons vers le ferry qui nous déposera sur l’île.

Une fois sur l’île le même bus et le même conducteur nous repêche pour partir visiter l’île et surmonter ses dunes de sables grâce à ce bus 4×4.

Day 13 : Hervey Bay - Fraser Island - Hervey Bay : 0 km dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa dscn2855-300x225

Nous commençons par une balade dans la dense foret de l’île.

dscn27911-225x300 dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa dscn2798-225x300

Puis, direction un petit lac afin de se rafraîchir.

img_3287-224x300 img_3276-300x224

Nous nous arrêtons ensuite observer l’épave Mahéno échoué sur le bord de la plage où la baignade est interdite à cause du nombre important de requins aux alentours.

dscn2832-300x225 dscn2827-300x225

Un bon lunch et nous repartons vers le lac Mckenzie pour profiter de cette belle journée ensoleillée.

dscn2854-225x300 img_3331-300x225

Nous rentrons ensuite au camping où nous avons dormi la veille. Bilan de cette journée : pas mal du tout mais après Lady Musgrave, la journée n’est pas à la hauteur du tarif. Il aurait surement été plus intéressant pour nous d’inverser l’ordre de ces deux Day tour.




Day 12 : Agnès Water – Hervey Bay : 277 km

24032013

Nous prenons le petit déjeuner avec nos amis puis nous prenons la route pour Hervey Bay.

Nous nous installons en fin d’aprèm au camping et réservons notre day tour pour le lendemain.

Ce fut une journée « détente » sans grands événements mise à part une bonne douche ainsi que notre première machine. Ça fait du bien de se poser même si nous avons l’impression qu’il manque quelque chose quand nous ne faisons pas nos 700 km quotidiens de route ^^.

Le soir, lors du repas un Opossum viendra nous rendre visite.

Day 12 : Agnès Water - Hervey Bay : 277 km dans 6. Hervey Bay - Fraser Island - Noosa dscn2761-300x204




Day 11 : Seventeen seventy – Lady Musgrave – Agnès Water : 7 km

23032013

Debout 6h 30 tout excités !! petit dej, préparation du sac et on fil pour embarquer au bord du ferry pour Lady Musgrav.

Durant 75 min j’avoue que nous n’avons pas fait les malins !!! Moi qui n’est jamais eu le mal de mer (même durant 3 semaines de bateau d’affilé), j’étais très proche de faire comme un tiers des passagers qui n’ont pas supportés les trous d’air entre les vagues.

Et là, nous arrivons à destination ! whaouuuu ! rien a dire nous restons skotchés devant la couleur translucide et flash de cette eau turquoise.

Day 11 : Seventeen seventy - Lady Musgrave - Agnès Water : 7 km dans 5. The Great Barrier Reef dscn26951-300x225 dscn86455-300x225 dans 5. The Great Barrier Reef

Nous frôlons les coraux et le bateau jette enfin l’encre.
Cool nous sommes le premier groupe à nous jeter à l’eau, c’est parti pour une bonne séance de snorkeling !! Palmes, masques et tuba et nous sommes fin prêts pour partir explorer ces fonds marins. Camille (une française sur le bateau) attend son copain pour se jeter à l’eau et nous prend en photo.

dscn2688-300x295  img_3222-300x300

Nous découvrons ces poissons de toutes les couleurs et ses coraux magnifiques. Nous lounchons sur le bateau avec Camille, Joris, Clara et Hugo. Puis nous partons à la découverte de l’île accompagnés par un guide.

dscn27141-225x300 dscn2738-300x225 dscn2749-300x225

A cette époque de l’année, les tortues viennent pondre ici. Pour les protéger, le camping est donc interdit.

Nous retournons au navire et c’est reparti pour une bonne séance de snorkeling. Nous rencontrons une étoile de mer bleu superbe. Nous nageons avec une tortue, fantastique !!! Nous regrettons de ne pas avoir d’appareil sous marin mais Clara est là et nous prendra quelques clichés sous l’eau.

dscn8604-300x225 dscn86131-300x225 dscn8619-300x225 dscn8679-300x225 dscn8681-300x225 dscn8743-300x225 dscn8755-300x225 dscn8789-300x225 img_3455-300x225

Nous finissons cette belle journée et rentrons au port (heureusement que la mer est plus calme au retour).
Le soir nous passons la soirée avec Clara et Hugo.

« Tach » viendra s’inviter à la partie de UNO en fin de soirée (assez spéciale cette australienne).




Day 10 : Seaforth – Gladstone – Seventeen Seventy : 616 km

22032013

Nous partons très tot du camping pour rejoindre le sud du Queensland. Nous réempruntons des chemins de terre pour aller plus au sud sur une autre plage qui a l’air très jolie. Super, nous y voyons un petit kangourou mais plutôt timide il ne se laisse pas vraiment approcher.

Day 10 : Seaforth - Gladstone - Seventeen Seventy : 616 km dans 4. En route pour la côte Est dscn2616-225x300 dscn2627-300x225 dans 4. En route pour la côte Est

Puis nous descendons jusque Rockampton où nous déjeunons.
A Gladstone nous apprenons qu’il n’est pas possible d’aller sur Heron Island, l’île normalement accessible, deuxième déception, il est déjà 5h il faut s’activer si demain nous voulons faire notre day tour sur le récif corallien.
La femme nous aide a bouquer un tour pour Lady Musgrave accessible from the town of 1770. Une belle étoile de mer bleu portera désormais bonheur à Xena. (un signe pour la suite ? )

dscn3018-300x225

Alé hop on ne perd pas une minute il est déjà tard il y a 2 heures de route pour aller jusque Seventeen Seventy.
Nous arrivons de nuit dans cette petite ville. Nous prenons le premier camping, une nouvelle fois payant !! 30$ pour dormir dans notre propre van sans électricité, ils ne s’emmerdent pas !!




Day 9 : Torrens creek – Charters Towers – Airlie beach – Seaforth : 704 km

21032013

Nous partons de torrens creek une nouvelle fois de très bonne heure.
Sur la route, un kangourou est allongé, nous croyons qu’il est mort mais non, à 10 mettres du corps il se débat pour tenter de se relever sous nos roues mais nous l’évitons de justesse, ouf !!

Bonne pause a Charters towers, première ville un peu peuplée depuis un moment puis direction Airlie Beach et la Great Barier Reaf.

Malheureusement le temps se gate de plus en plus. Plus nous aprochons de la cote plus les nuages sont noirs et nous prenons de bonnes averses. Qui ne tente rien n’a rien, nous allons quand même nous renseigner a shute harbour sur les départs possibles le lendemain pour les withsunday, cette archipel magnifique de la barrière de corail.

Nous laissons tomber en espérant faire la barrière de corail plus bas sur la cote où il fera plus beau normalement dans les prochains jours.
Nous redescendons donc pour nous rapprocher de Mackay (la prochaine grosse ville) ou nous avons repéré un camping en bord de plage (même si le beau temps n’est pas là, ça fera du bien de voir la mer).
Nous empruntons des chemins de terres pour rejoindre la plage… pas terrible! en espérant qu’il ne pleuve pas trop cette nuit et que nous puissions repartir demain car le coin est une nouvelle fois plutôt pommé (mais nous avons le réseau houra !!)
Enfin arrivés ! Les roues ne sont pas très contentes !! Le camping est pas mal du tout !!

Day 9 : Torrens creek - Charters Towers - Airlie beach - Seaforth : 704 km dans 4. En route pour la côte Est dscn2592-225x300

Dans les douches, c’est la chasse aux crapeaux, moustiques, araignées, jeko (pensée à moon) et autres bestioles non identifiées.




Day 8 : Camooweal – Mont isa – Torrens creek : 800 km

20032013

Aujourd’hui de nouveau une longue route qui alterne entre longue ligne droite et vallonnements. Le paysages est verdoyant, après le bleu et le rouge nous voilà dans le vert :)

Day 8 : Camooweal - Mont isa - Torrens creek : 800 km dans 4. En route pour la côte Est dscn2548-300x225

Phénomène étrange, nous sommes étonnés de voir des nuages dans le ciel.

En effet, depuis Coober Pedy, nous n’avions eu qu’un ciel bleu a perte de vue. les nuages ici sont épais et bas dans le ciel.

Bref arrêt à Mont Isa afin de déposer à la Westpack une carte bleu apparu (je ne serai pas expliquer comment) dans mon porte monnaie.
Puis, direction Hughenden.

Comme il nous reste un peu de temps et que les villes sont toutes autant désertes les unes que les autres nous nous avançons au maximum vers Torrens Creek où nous avons repéré un petit camping tranquilou.
Nous mangeons devant un très beau couché de soleil fondu dans les nuages.

dscn25532-300x212 dans 4. En route pour la côte Est




Day 7 : Aileron – Devils Marbles – Tennant Creek – Camooweal : 845 km

19032013

Nous nous levons avec le soleil pour entamer une nouvelle fois une journée chargée en route.

Direction tree ways roadhouse où (comme son nom l’indique) se croise la 87 (qui rejoint le nord et le sud) et la 66 (menant à la cote est).

Sur la route, nous nous arrêtons a Devils Marbles observer ces rochers nommés les « oeux du serpents » impressionnants et étonnements dispersés au milieu de milieu de nul part.
Day 7 : Aileron - Devils Marbles - Tennant Creek - Camooweal : 845 km dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles dscn2506-300x225 dscn2513-300x225 dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles dscn2519-300x225

Tennant Creek, la plus grosse ville sur cette longue route, ville fantôme, ne mérite pas que l’on s’y arrête pour autre chose que pour y mettre le plein.

Puis une longue route jusque Camooweal !
Soulagement d’arriver au campement où nous rencontrons un jeune couple de danois.

Nous faisons a manger puis au dodo




Day 6 : Yulara – Uluru – Mt Olga – alice spring – Aileron : 704 km

18032013

Ce matin le démarrage d’une voiture me réveille, il est encore très tôt mais certains commencent à partir pour observer le lever du soleil, hop hop hop tout le monde debout, on range vite et on décolle, nous mangerons 2 cookies sur la route. Nous roulons doucement de peur de rencontrer un kangourou, une vache, un dingo ou encore un camel (si si nous en avons rencontré un plus tard sur le chemin retour)
Day 6 : Yulara - Uluru - Mt Olga - alice spring - Aileron : 704 km dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles img_3041-300x224

Arrivée à destination, un spectacle naturel nous ébloui, le lever du soleil fait passer ce rocher impressionnant par différentes couleurs, différents tons de rouge.

img_2807-300x224 dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles

Nous remonter à bord de Xena afin d’aller voir de plus près cette roche de 350 m de haut.

Plus nous nous approchons, plus c’est impressionnant. Les mouches nous tiennent compagnie lorsque nous faisons un tour de ce rocher à pied (dommage que je n’ai pas remarqué la taille S du chapeau anti mouche lorsque nous l’avons acheté).
Magnifique !!!

img_2929-300x224  img_2904-224x300

dscn2445-300x225  img_2886-300x224  img_2909-224x300
Puis nous nous dirigeons vers les Olgas a 50 km de là. un point de vue sur le trajet nous permet d’observer ces 36 (il me semble) rochers différents qui forme un bloc impressionnant. Nous allons également à la base de ce mont pour observer sa roche de plus près.

img_2982-300x224 dscn2477-300x225

A 14h nous reprenons la route pour remonter vers Alice Spring. On ne nous a pas venté cette ville, au contraire ! nous choisissons donc de continuer afin de camper un peu plus loin sur la route qui rejoindra la cote.

Nous arrivons sur un camp aréa désert ou nous faisons connaissance avec l’unique campeur, Haris (il me semble). Après manger, nous nous installons dehors avec la lumière des étoiles. Il nous racontera son périple d’aventurier plutôt impressionnant de 4 mois seul dans un petit 4×4. Il a déjà renversé un kangourou qu’il a ensuite mangé… (miam miam !) et dormi dans un hamak avec un dingo aux alentours. Bonne nuit !




Day 5 : Coober Pedy – Yulara : 734 km

17032013

Départ de Coober Pedy

Day 5 : Coober Pedy - Yulara : 734 km dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles dscn2286-300x225

Aujourd’hui une longue journée de route nous attends a nouveau.

Le but est d’arriver en fin d’après midi a Yulara afin de pouvoir observer le coucher de soleil sur Uluru.
Nous croisons très peu de monde (en dehors des cadavres de voitures carbonisés sur le bas coté) sur la route et a chaque croisement nous effectuons le fameux friendly finger (geste de salutation qui amène un peu de civilisation sur ces routes désertiques).

Nous mettons en général de l’essence a chaque fois que l’on dépasse la moitié du réservoir par prudence même si cela commence a représenter un budget important !!

Au sein de Xena, le copilote est multifonction. Je prends le volant de temps en temps. le reste du temps je regarde le camps 6 (merci Orane et Romain) qui est pour nous une aide précieuse !! Je peux ainsi repérer les distances, regarder les routes que nous allons emprunter et surtout où nous dormirons le soir.
Nous croisons sur la route un aborigène qui nous ai familié (on lui avait refuser de lui vendre de l’alcool dans le boottle shop de Coober pedy) au milieu de la route essayent d’arrêter une voiture.
Sa voiture sur le bas coté avec surement 3 autres aborigène. On ne saura jamais si ils été en panne ou si ce n’était qu’un piège pour nous dépouiller mais cela m’aura valu une belle frayeur car nous étions a deux doigts de le renverser (il n’ont pas peur ici !!)
Nous sauront plus tard (après en avoir croisé à 3 reprise) qu’il ne nous veule pas forcément de mal mais surtout notre pétrole pour pouvoir se droguer avec … triste réalité pour ce peuple.
Le réseau est inexistant sur la majorité des routes. Nous faisons attention de toujours avoir de l’eau (minimum 15 litres) et de l’essence dans la voitures.

Nous nous enfoncons dans l’outbak et la se déssine des paysages incroyables.

img_2724-300x224 dans 3. Le Red Centre : Uluru, Kata Tjuta, Devils Marbles

Il ne faut pas oublier de prévoir dans le programme de la journée le changement d’heure.
En effet, en direction du red centre (yulara) c’est parfait car il y a une heure de moins.
Nous gagnons donc une heure nous permettant de faire un plouf dans la piscine du camping pour décompresser de cette journée éprouvante.

Une petite douche et hop direction uluru a 15 km du camping pour y admirer le coucher du soleil.

dscn2340-300x225

Je prépare une salade qui passera bien, très bien… hum du saumon quel bonheur !!!! Et avec ce cadre, je crois qu’on ne peux pas espérer mieux !!!

dscn2396-300x225

Nous rentrons au camping, préparons notre maison, le rituel du soir qui nous prend bien 1 h entre la vaisselle, le changement de place de nos affaires ainsi que la préparation du lit.
Il est tard. Demain, réveil tot pour aller observer le lever du soleil.




Day 4 : Port Pirie – Coober Pedy : 633 km

16032013

Après une courte nuit nous voila debout a 7h du matin pour entamer notre périple dans le désert. Nous avons l’avantage d’être directement sur la route, la fameuse A1, (nous suivront ensuite la A87 qui nous mènera loin, très loin).
Belle lumière ce matin !

Day 4 : Port Pirie - Coober Pedy : 633 km dscn2193-300x225

Nous passons par des paysages insoupçonnables à chaque arrêt les mouches nous envahissent le nez la bouche les oreilles, … nous évitons les kangourous morts écrasés sur la route et nous comprenons ainsi pourquoi il est si dangereux de conduire de nuit.
Les pneus explosés sont nombreux sur le bord des routes et ici le prix de l’essence monte en flèche. Nous avons l’occasion de croiser de magnifiques aigles royals (souvent sur le bord des routes en train de manger du kangourou ).

img_2739-300x157

Malgré plusieurs essais, nous n’arrivons pas à en prendre un en photo de face. dommage car cette animal qui nous fixe avec orgueil quand on le frôle en voiture est impressionnant !
Les routes sont fabuleuses, du rouge de plus en plus rouge. Quelques fois nous croyons apercevoir de larges points d’eau mais ce sont en fait des grands lac d’eau salée.

img_2624-300x224

Enfin nous approchons de Coober pedy, capitale de l’opale et nous pouvons observer dans les kilomètres précédents la villes, des cônes blancs, des mines d’opales.

dscn2296-300x225

Arrivée vers 4h au camping, ouf !!! il fait tellement chaud !! il y a une piscine vite vite on s’y plonge avec les milliers de mouches qui nous collent.
Nous avons besoins d’une bière bien fraîche pour décompresser. Nous allons donc faire un tour dans le centre de coober pedy. L’ambiance a radicalement changé, dans les grandes villes nous ne croisons que très peu d’aborigène, mais ici, il sont bel et bien présent, généralement en groupe et drogués…
En 4 jours nous avons parcourus environs 1750 km




Day 3 : Dartmoor – Adélaide – Port Pirie : 713 km

15032013

Réveil aux aurores, nous ne disons pas au revoir à nos compagnons qui dorment encore.
Nous prenons la route a 8 h car nous voulons absolument atteindre et si possible dépasser Adélaide pour rattraper notre retard et prendre de l’avance pour rejoindre Coober Pedy le jour suivant.
Nous roulons jusqu’Adelaide en faisant le plein environs tous les 300 km sachant qu’un plein tient environs 450 km et qu’il n’y a pas des stations partout sur certaines routes parfois désertiques (des fois aucune stations sur 250 km).
A Adelaide nous perdons a nouveau beaucoup de temps (et aussi d’argent) à cause d’une histoire de jericane rrrhh !!
Sur la route, beaucoup de road train de 50 mètres de long minimum. La façade de ces camions surdimentionnés est différente de celle des camions de france.

Day 3 : Dartmoor - Adélaide - Port Pirie : 713 km dscn2212-300x225

 

Nous roulons jusqu’à notre premier camping avec douche ou nous arrivons après 19h avec un grand soulagement. Peter nous ouvre et nous présente le camping qui est super. Une bonne douche fait du bien. Nous faisons à manger dans la petite kitchen avec vue sur un très beau couché de soleil.

img_2615-300x224

Nous disons bonne nuit aux cafards mutants qui rodent aux alentours et nous enfermons dans le van. 2h à tenter de se connecter à internet en vain puis un dodo bien mérité.




Day 2 : Johanna beach – 12 apostres – Warrnanboul – Dartmoor : 266 km

14032013

Lendemain matin après une nuit particulièrement agitée et très courte (peu de place, froid, insecte, …), nous prenons notre premier petit déjeuner en mode camping. Nous utilisons pour la deuxième fois le coin cuisine de xena (la veille dans le noir ce n’était pas évident !! ) pour prendre notre petit déjeuner dans la fraîcheur des matinées en bord d’océan.
Puis direction les twelves apôtres On se suit avec l’autre van mais chacun a son rythme. Nous dormons au même camping ce soir donc on se retrouvera la bas.

Day 2 : Johanna beach - 12 apostres - Warrnanboul - Dartmoor : 266 km dans 1. The Great Ocean Road img_2698-300x225 dscn2127-300x225 dans 1. The Great Ocean Road

C’est juste magnifique !!

Petite galère de cash pétrole qui nous a fais perdre pas mal de temps mais un road trip sans galères n’est pas un vrai road trip!
Long arrêt a warrNanboul (ni warmanboul ni waramboul) pour recharger les batteries.
Sur la route nous roulons à plus de 100km/h sur un animal non identifié, nous faisons une petite marche arrière pour observer l’étendue des dégât mais non, ce serpent est amoché mais en vie !! costaud le bordel !

dscn2056-300x225

Le soir, nous mettons un moment a trouver notre camping qui sera de nouveau perdu au milieu de nul part sans douche ni Electricité.
Nous prenons l’apéro avec nos compagnons de ces 2 jours avec un bon UNO accompagné de quelques histoires a faire froid dans le dos.
Bien sur la paranoïa prend le dessus dès que nous entendus une branche craquer dans cette foret déserte et sans aucune lumière (les étoiles sont cachées par les arbres).
Je ne m’éloigne pas la nuit pour faire pipi et je ne m’éternise pas non plus (merci la frontale) !! Mauvaise surprise avant de fermer le van …

img_2601-300x224

tout est plus gros en australie …




Day 1 : Melbourne – Torquey – Johanna beach : 228 km

13032013

Aujourd’hui grand jour pour nous, jour du départ pour notre road trip, le premier et surement le seul vrai road trip de notre vie.

Réveil tôt (et oui cela fait un mois que nous nous couchons tard levons tard donc ce réveil a 8h est difficile pour nous) afin de ranger la chambre et aller chercher notre maison pour le mois a venir. Nous sommes tout excités et tristes a la fois de quitter melbourne, ville ou nous avons vécu 1 mois et demi et que nous adorons désormais (son statut de ville la plus agréable au monde est mérité!).

Nous récupérons le van et là la liberté commence avec la conduite a gauche et volant a droite (petit moment de solitude quand nous freinons avec le pied gauche par reflex) mais le boite automatique nous aidera bien par la suite !!

Nous rentrons a la coloc et allons manger a la brasserie avec Sid que nous verrons peut être pour la derrière fois. Nous apprécions beaucoup Sid qui nous a beaucoup aidé et avec qui nous avons fait pas mal de choses durant ce mois a la coloc. Nous croisons Eric par hasard (bonne occasion pour lui dire au revoir) chez qui nous avons passé les deux premières semaines. Les 4 premières nuits nous avions été hébergés chez Aurelia chez qui nous avons d’ailleurs passé la dernière soirée pour faire un bisou a toute la petite famille (Aurelia, max et souki le toukan (chienne d’Aurélia) qui m’aura laissé un petit souvenir sur l’avant bras). L’heure du départ, valises rangées GPS en route, c’est parti pour notre première étape, la Great Océan Road. Nous partons tous les deux, Mehdi conduis et mois je check carte et gps en repérant le camping où nous dormirons ce soir. Première difficulté, sortir de la ville. La destination de xena (voiture que nous dénomerons ainsi dans les prochains jours) est Torquay (début de la great océan road). Nous longeons cette route magnifique en faisant quelques arrêts furtifs sur le bas coté.

Day 1 : Melbourne - Torquey - Johanna beach : 228 km dans 1. The Great Ocean Road dscn2011-300x225

Rencontre avec les mouches qui deviennent de plus en plus nombreuses et sans gène ^^. Nous restons en admiration devant cette roche, ce sable et cette eau magnifique.

dscn2043-300x225 dans 1. The Great Ocean Road     dscn2051-300x225

Nous rejoignons plus tard le camping de Johanna Beach ou nous avons donné rdv à Coralie (amie d’enfance de Mehdi) qui effectue un road trip dans la même direction (du mois juqu’Adelaide) avec son petit ami et un autre ami (qui nous racontera quelques histoires sordides avant de dormir afin d’être rassurés dans ce coin perdu au milieu de nul par). D’ailleurs, nous nous sommes garés à coté d’une voiture appartenant apparemment à une dame partie se promener avec son fils plutôt dans la journée qui ne sera jamais revenu … on ne connaîtra jamais la fin de cette histoire…

 







Londresindustriel2013 |
Enriqueuaez |
Wadejznd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Echange avec Ingatestone
| Echange avec Dublin
| Bobbielwew